Rejet, le rôle du conjoint dans le marketing de réseau

Rejet…

…le rôle du conjoint dans le marketing de réseau


Le décalage lors d’une différence d’objectifs peut représenter un réel problème pour les couples dans le Marketing de réseau; Il arrive fréquemment que l’un des conjoints soit totalement impliqué dans l’affaire et ne pense à rien d’autre qu’à ses meetings, aux formations etc.., tandis que l’autre se plaint qu’il ou elle ne consacre pas assez de temps à sa famille.

C’est la formule idéale pour engendrer des malentendus, des frictions et parfois même des divorces. L’un des deux conjoints considère que le Marketing de réseau est le moyen de parvenir à ses buts financiers, alors que l’autre n’est pas convaincu qu’il s’agisse là d’un moyen sûr d’arriver à quoi que ce soit.

Ce dernier a certainement aussi des buts financiers, mais la confiance qu’il place en son partenaire et dans le Marketing de réseau est nulle. restez ferme, mais usez d’équilibre ! Votre travail doit être motivé et organisé, aller vite mais sans précipitation afin de ne pas laisser croire à votre démarrage pendant des mois, voir des années !

Comment pouvons-nous résoudre ce problème ?

L’histoire suivante nous donne un petit indice.

Luc y crois était un affilié chevroné d’une société de Marketing de réseau. Il venait à peine de démarrer et déjà son affaire connaissait un succès certain. Luc assistait régulièrement aux réunions de formation organisés par sa société. Là, il apprenait à concentrer ses efforts sur un seul but à la fois. Et son but était justement de s’offrir une Porsche.

A partir de ce moment, Luc ne parlait plus que de sa future Porsche. Il avait même calculé quand il pourrrait enfin se l’offrir. Pour mieux visualiser son rêve, Luc découpait des photos de Porsche dans des catalogues et les collait un peu partout dans l’appartement. Il avait affiché la plus grande en plein milieu du miroir de la salle de bains pour bien se remémorer son objectif tous les matins.

Malheureusement son épouse Béatrice ne partageait en rien les objectifs de son mari. Elle avait horreur d’être confrontée tous les jours à ces « photos de voitures » sur les murs de chaque chambre. Elle était exaspérée d’entendre Luc parler de sa Porsche à chaque fois qu’il en avait l’occasion. De plus elle se moquait éperdument de sa croyance aveugle dans le pouvoir de la visualisation.

Tout cela l’irritait au plus haut point. Mais ce qui lui déplaisait le plus dans toute cette affaire, c’était le poster qui recouvrait le miroir de la salle de bains. Tous les matins, quand Luc quittait la maison pour se rendre au travail, elle enlevait l’affiche du miroir. Et tous les soirs, quand Luc rentrait, il la replaçait au même endroit.

Environ six mois et quelques kilomètres de scotch plus tard, cette dispute absurde prit brusquement fin. Luc avait mis suffisament d’argent de côté pour obtenir un apport et obtenir un crédit.

Ce soir-là, il ne rentra pas en bus comme d’habitude, mais au volant d’une Porsche flambant neuve. Arrivé devant leur maison, il klaxonna un bon coup et se mit en pose sur le capot de sa voiture. Sa femme ne put se contenir de cette surprise.

Le lendemain matin, lorsque Luc entra dans la salle de bain, que trouva-t-il sur le miroir ?

L’image d’une villa avec piscine!

 

Lire la suite >> LOIS DE LA VIE – « La peur de perdre est plus forte que le désir de gagner. »

 

 

No comments yet.

Laisser un commentaire