Warning: Creating default object from empty value in /homepages/38/d212898147/htdocs/purevitalenergy/wp-content/themes/precisio/functions/admin-hooks.php on line 160

Danger de la Carence en Vitamine D pour les traumatisés orthopédiques

Un Faible taux de vitamine D est «courant» chez les patients traumatisés

Beaucoup de patients victimes de traumatismes peuvent être prédisposés à une faiblesse musculaire et des fractures osseuses dues à de faibles niveaux de vitamine D, disent les chercheurs.

Une étude de surveillance du taux de vitamine D sur plus de 1800 traumatisés pendant près de deux années a permit de constater que de nombreuses personnes souffrant de traumatismes orthopédiques ont des niveaux bien en-dessous le minimum requis en vitamines D. S’exprimant lors de la réunion annuelle de 2012 de l’American Academy of Orthopaedic Surgeons (AAOS), l’ensemble des chercheurs américains ont indiqué qu’un peu plus de 77% des patients victimes de traumatismes avaient des niveaux déficients ou insuffisants de vitamine D.

« La Carence en vitamine D affecte les patients de tous âges et est plus répandue que nous l’avions pensé», a déclaré le Dr Brett Crist, de l’Université du Missouri, Etats-Unis – qui a dirigé l’équipe de recherche.

Il a ajouté que les résultats de l’étude sont d’une importance majeure, d’autant plus que les carences en vitamine D ont une incidence accrue sur des fractures osseuses qui ne guérissent pas (fracture pseudarthroses).

Le Dr Brett Crist a déclaré que les nouvelles données, montrant qu’un nombre significatif de patients ont des niveaux de déficit ou d’insuffisance en  vitamine D, signifie que les professionnels de soins de santé devraient envisager de traiter ces patients avec fracture avec une supplémentation en vitamine D pour assurer un résultat optimal.

La carence en vitamine D est «facile à gérer» et l’on «peut prévenir les fractures futures et améliorer vitesse de guérison des fractures actuelles. »

Vitamine D attention aux déficits !

La vitamine D se réfère à deux précurseurs biologiquement inactifs – D3, également connue sous le nom de cholécalciférol, et D2, aussi connu comme ergocalciférol. Les deux précurseurs D3 et D2 sont transformés dans le foie et les reins en D 25 – hydroxyvitamine, le non-actif qui va au «stockage» physiologique, et la D 1,25-dihydroxyvitamine, la forme biologiquement active qui est étroitement contrôlée par le corps.

Le rôle essentiel de la vitamine D dans le métabolisme osseux et l’homéostasie du calcium est connus depuis de nombreuses années, Brett Crist en notant que de nombreux chercheurs « ont démontré une corrélation entre carence en vitamine D et faiblesse musculaire, fractures par fragilité osseuse et fractures. »
En conséquence, il estime que le constat de l’incidence de la carence en vitamine D chez les personnes souffrant d’un traumatisme (tels que les os cassés ou fracturés) « est d’une importance significative pour sensibiliser les patients et autorités médicales de cette dangereuse carence, et changer les modes de dépistage et de traitement. »

Les détails de la recherche

Le Dr Brett Crist et son équipe ont examiné les dossiers médicaux de 1.830 patients traumatisés adultes à l’Université du centre de traumatologie du Missouri au cours des 21 mois (à partir de janvier 2009 à septembre 2010). Ils ont noté que les participants ayant des niveaux de vitamine D inférieurs à 20 ng / ml ont été classés comme «déficient», ceux avec des niveaux compris entre 20 et 32 ​​ng / mL classés « insuffisant », les niveaux entre 40 et 70 ng / mL sont considérés comme «bon») .

«À notre connaissance, c’est la plus grande quantité de patients traumatisés orthopédiques à être évalués pour carence en vitamine D», a noté B.Crist.

Il a indiqué que 39% de tous les patients avaient une carence en vitamine D de 38,4 pour cent en moyenne et avaient des niveaux insuffisants et l’insuffisance avait une prévalence globale dans 77,4% des cas.

« Les deux maux que sont la carence en vitamine D et l’insuffisance sont très répandu dans cette vaste population de patients traumatisés orthopédiques, » il a confirmé, qu’en notant cette période d’étude de 21 mois comme référence « permet de tenir compte des variations saisonnières de la prévalence de carence en vitamine D».

Source: Assemblée annuelle de l’American Academy of Orthopaedic Surgeons (AAOS)
« La prévalence de carence en vitamine D chez les patients traumatisés orthopédiques »
Auteurs: B.D Crist, M.A. Hood, Y.M. Murtha, G.J. Della Rocca, J.P. Stannard

 

>>>> Découvrez en plus au sujet de Bodytrim ! <<<<

 

About purevitalenergy

Webmaster et Networker, autodidacte depuis 1996. Leader France - DrinkACT Youngevity Expansion www.purevitalenergy.com Autoentrepreur webmaster designer - relookage de site - page captations - blogs en nom de domaine wordpress - infographie www.relookweb.fr

, , , , , , , , , , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire